We use cookies! They are important to make the platform working.

Prérogative des réanimateurs

1- Formation standard de l'échocardiographie en réanimation 2009 : 28 compétences retenues 

American College of Chest Physicians / La Société de Réanimation de Langue Française statement on competence in critical care ultrasonography.

Chest. 2009, Mayo PH, Vignon P et al 

Consensus international pour la formation standard de l’échocardiographie en réanimation

 

Compétences en échographie pleurale :

  1. Savoir repérer un épanchement liquidien tout en ayant repéré les structures anatomiques environnantes.
  2. Savoir identifier les épanchements liquidiens pleuraux et leurs mouvements en fonction des déplacements respiratoires du diaphragme
  3. Savoir évaluer la nature (échogène, anéchogène) des épanchements liquidiens en se servant de l’échogénicité du foie et de la rate comme références
  4. Savoir évaluer semi-quantitativement le volume d’un épanchement liquidien intrapleural
  5. Connaître les limites de l’examen et les artéfacts possibles

Compétences en échographie pulmonaire :

  1. Savoir reconnaître les « A-lines », « B-lines », « sliding lung », « lung point » et connaître leurs significations
  2. Savoir identifier les « artéfacts » aériques qui permettent d’éliminer le diagnostic de pneumothorax (présence de « sliding lung », présence de « B-lines »)
  3. Savoir identifier les signes échographiques qui permettent de poser le diagnostic de pneumothorax (présence de « lung point »)

Compétences en échographies abdominales :

  1. Savoir identifier les viscères et les épanchements intrapéritonéaux
  2. Savoir identifier la veine cave inférieure, la vessie, la sonde intravésicale.
  3. Savoir quantifier le volume intravésical
  4. Savoir identifier les reins, mesurer leur taille, et diagnostiquer une dilatation pyélo-calicielle
  5. Savoir identifier l’aorte abdominale et la présence d’un anévrysme de l’aorte abdominale

Compétences pour la mise en place échoguidée de cathéters intra-vasculaires et pour le diagnostic échographique de thrombose veineuse :

  1. Savoir identifier les vaisseaux importants et différencier veines et artères
  2. Savoir reconnaître un thrombus intravasculaire
  3. Savoir qu’il ne faut pas effectuer de manœuvre de compression s’il existe un thrombus veineux visible

Compétences de base en échocardiographie :

  1. Savoir évaluer la taille et la fonction systolique du ventricule gauche (VG)
  2. Savoir évaluer la taille et la fonction systolique du ventricule droit (VD)
  3. Savoir reconnaître un épanchement péricardique et une tamponnade cardiaque
  4. Savoir mesurer le diamètre de la veine cave inférieure et ses variations en fonction du cycle respiratoire
  5. Savoir diagnostiquer une fuite valvulaire importante en échographie-doppler couleur
  6. Surtout, savoir intégrer les éventuelles anomalies visualisées dans un tableau clinique pathologique et ainsi savoir reconnaître:

Indications à une échographie cardiaque nécessitant des compétences avancées :

  1. Endocardite probable ou suspectée
  2. Suspicion de dissection aortique
  3. Contexte possible de traumatisme cardiaque
  4. Recherche de la source d’embolies systémiques
  5. Echographie de contraste à la recherche d’un shunt gauche-droit
  6. Recherche de thrombus intra-cardiaque ou intra-artériel pulmonaire dans le contexte d’embolie pulmonaire
  7. Complications mécaniques de l’infarctus du myocarde

Compétences pour l’échographie cardiaque de niveau avancé :

Le réanimateur ayant acquis les compétences en échographie de niveau avancé doit posséder les mêmes compétences que le cardiologue pratiquant l’échocardiographie, à l’exception des compétences nécessaires à l’évaluation du  fonctionnement des valves prothétiques et de l’échographie de stress.
A la différence du cardiologue, le réanimateur avec niveau de compétences avancé doit maîtriser parfaitement la physiopathologie des états de détresse cardio-circulatoire ainsi que des interactions cœur-poumon, y compris chez le patient ventilé mécaniquement, car la stratégie thérapeutique à employer dépend souvent des résultats de l’examen échocardiographique.
En particulier, il devra maîtriser l’évaluation de la précharge-dépendance (Indice de « collapsilité » de la veine cave supérieure en échographie endo-œsophagienne ; indice de « distensibilité » de la veine cave inférieure en échographie trans-thoracique ; variations respiratoires du flux aortique ; mesure des variations de débit cardiaque au cours d’une manœuvre de lever de jambes passif), de la fonction systolique ventriculaire droite (en particulier taille du VD, présence d’un septum paradoxal, mesure de la pression artérielle pulmonaire) et des pressions de remplissage du VG (analyse du flux Doppler mitral et des vélocités de l’anneau mitral en mode Doppler tissulaire).

 

2- Recommandations Formalisées d’Experts SFAR 2016

Prise en charge des traumatisés craniens grâvec à la phase précoce (24 premières heures)     

grade 2+ (accord fort) R1.4 - Il faut probablement évaluer la gravité initiale des traumatisés crâniens à l’aide du Doppler Transcrânien. (page 11)

avis d’expert : R6.4 - Les experts proposent d’avoir recours à un monitorage multimodal (Doppler transcrânien et/ou pression tissulaire cérébrale en oxygène) pour optimiser le débit sanguin cérébral et l'oxygénation cérébrale chez les traumatisés crâniens graves. (page17 )

 

3-  Doppler des artères rénales

Pour le suivi (monitorage de la perfusion rénale) et/ou le pronostic des patients atteints d’AKI.

Pas de recommandations officielles. Ne semble pas pertinent en l’état des connaissances.

Doppler rénal : un nouvel outil pour apprécier la perfusion rénale chez le patient de réanimation ? Adrien Bouglé, Matthieu Le Dorze, Jacques Duranteau, Le Kremlin-Bicêtre

Utilisation de l’index de résistance vasculaire rénal mesuré par échographie Doppler au cours du choc septique 

Conférences d’Actualisation 2010 SFAR T. Rimmelé1 , J. A. Kellum2 Monitorage de la fonction rénale en réanimation

 

4- Total body scan au lit du malade ?

Manno et al Anesthesiology 2012 : Deep impact of ultrasound in the intensive care unit: the "ICU-sound" protocol

 

5- Échographie en anesthésie locorégionale H. Bouaziz et al 2011

 

6- Recommandations sur l'utilisation de l'échographie lors de la mise en place des accès vasculaires

Recommandations formalisées d'expert: Paul Zetlaoui 2015 

Commentaires

Participez a la discussion

Subscribe to the Newsletter