We use cookies! They are important to make the platform working.

Echographie et Echoscopie, quelles différences?

1- Définitions

La différence entre échographie et échoscopie est parfois floue. Les définitions classiques en France de l’échoscopie et de l’échographie sont les suivantes :

Echoscopie :

Exemples : détecter la présence de signes de cholécystites en cas de douleurs abdominales typiques, la présence d’un calcul et de dilatation des reins, faire la part dans une détresse respiratoire entre une étiologie cardiaque ou pulmonaire, détecter un épanchement péricardique, détecter un anévrisme de l'aorte abdominale, diagnostiquer une grossesse intra utérine…. 

 

Echographie :

Exemple: échograpie obstétricale du premier trimestre, ponction biopsie hépatique, échographie transthoracique...

 

2- Avec quel appareil réalise t-on une Echoscopie/Echographie ?

Contrairement à ce qu’on peut penser, l’échoscopie ne se réalise pas avec un « échoscope ». Il s’agit d’une marque déposée : echoscope® !

L’échoscopie peut être réalisée avec tout appareil d’échographie : un ultraportable, un portable ou une machine statique. A l’inverse, L’ultraportable étant dénué de certains modes, il ne permet pas toujours de pratiquer une échographie standardisée. Néanmoins, l’innovation a rendu les qualités intrinsèques d’imagerie et diagnostique des ultraportables de plus en plus proches des équipements standards.

Ainsi, en échographie transthoracique, les ultraportables vs portables amènent à des diagnostics équivalents pour : qualité 4 cavités, morphologie du VG, hypertrophie, morphologie de la VCI et atriale, valvulopathies aortiques et mitrales, péricarde. 

 

3- Peut-on côter un acte lorsqu’on pratique l’échoscopie ?

Aujourd’hui on entend partout qu'il n’y a pas de cotation spécifique à la pratique de l’échoscopie.

Néanmoins :

- Les médecins urgentistes utilisent pour l’échographie clinique une cotation unique au sein de la classification commune des actes médicaux (CCAM, version 40, juillet 2015) : Échographie transcutanée, au lit du malade (ZZQM004).

- Il ne faut pas assimiler le mot « échoscopie »  à « utilisation d’un ultraportable ». Il est tout à fait possible de côter des actes d’échographie avec un ultraportable, dès lors que l’acte répond aux critères de l’examen para-clinique, approfondi, avec un compte rendu détaillé. Le problème est davantage lié à la responsabilité d’une part (celui qui côte prend la responsabilité de l’acte) et financière (l’enveloppe en France de la sécurité sociale destinée à rembourser les actes d’échographie est globale et non extensible, le gâteau se divise en autant d’actes réalisés).

Exemple : le diagnostic de cholécystite aigue, le suivi d’un AAA…etc

 

Références bibliographiques : 

Lafitte S, Dijos M, L'échoscopie de poche : Pour Qui? Pourquoi?  Mars 2012
 
Hazebroucq V, Qui peut donc faire les échographies? 
 
Lafitte S, Alimazighi N, Reant P et al, Validation of the smallest pocket echoscopic device's diagnostic capabilities in heart investigation. Ultrasound Med Biol. 2011 May;37(5):798-804 
 
Prinz C, Voigt JU, Diagnostic accuracy of a hand-held ultrasound scanner in routine patients referred for echocardiography. J Am Soc Echocardiogr 2011 Feb;24(2):111-6
 
Giusca S, Jurcut R, Ticulescu R et al, Accuracy of handheld echocardiography for bedside diagnostic evaluation in a tertiary cardiology center: comparison with standard echocardiography. Echocardiography. 2011 Feb;28(2):136-41.

Commentaires

Participez a la discussion

Subscribe to the Newsletter